Bilans mensuels

Juillet 2014

Ce mois de juillet a été particulièrement maussade sur la majeure partie du pays, avec une pluviométrie record, un faible ensoleillement et des températures à peine de saison.

Les températures ont été très contrastées entre le nord et le sud, avec des maximales particulièrement fraîches pour un mois de juillet sur un large quart sud-est du pays. En moyenne sur la France et sur le mois, la température est conforme à la normale.

Les précipitations, souvent orageuses, ont été exceptionnellement fréquentes et abondantes sur la quasi-totalité du pays. En moyenne sur la France, la pluviométrie a été deux fois supérieure à la normale, plaçant juillet 2014 au 1er rang des mois de juillet les plus arrosés depuis plus de 50 ans. 

L’ensoleillement, généreux de la Bretagne au Cotentin, a été très inférieur à la normale sur le reste de la France, avec des déficits dépassant 30 % de la Franche-Comté à l’Auvergne et à Rhône-Alpes.

Le vent, très discret sur une grande partie du pays, a soufflé fréquemment sur les régions méditerranéennes. D'autre part, les rafales sous orages ont été souvent violentes.

Cartes : Global Climate Data Base Données chiffrées :